MotsDireSansHaine

MotsDireSansHaine

SURVOLTÉE, TROP DE MÉGABITS.

Je m’érige contre toutes les bites érigées qui, sans y avoir été invitées, s’immiscent dans tous les orifices.

Un viol est déclaré toutes les 40 minutes en France, vous réalisez ? Quel est le nombre réel, celui qui inclut les non déclarés ?

Qui leur mettra enfin la corde au cou, et fera un nœud à toutes les bites d’amarrage, où s’accrochent, ô rage, tant de types à la dérive ? Des types qui dérivent par bien des outrages sauvages.

Les dés sont pipés quand les pipes dégueulasses font un tabac dans des usines désaffectées, pour des types sans affect qui ne respectent plus personne… dans des halls d’entrée, sur des banquettes arrière de voitures mal garées, des stations de métro même pas désertes, des trains en partance pour le pays de l’horreur… Pour qui sonne le glas du gland ? Sans prendre de gant, ils se verront un jour forcés à leur tour, sans préserve hâtive, de finir leurs jours en prison.

 

Préservons la société des violeurs à jamais.

 



04/10/2017
7 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres