MotsDireSansHaine

MotsDireSansHaine

L'exhibitionniste

L'EXHIBITIONNISTE

 

On le sait qui parcourt les rues de la ville

À la recherche des petites filles innocentes

De loin son allure est loin d’être effrayante

Mais de près il a les yeux qui brillent.

Il sourit bizarrement et soudain

D’un geste rapide ses deux mains

Entrouvrent son immense vieux manteau

Il ne porte plus sa culotte « petit bateau »

Sournois, il exhibe ses formes maladives

Aux yeux de l’enfant, qui d’abord épouvantée

Se rassure vite et devient moins craintive.

Son rire fuse alors devant l’être hébété

Âgée d’une dizaine d’années au plus, la môme,

L’œil malicieux, regarde s’éloigner l’homme.

Il a perdu sa fierté, et comme un chien battu,

La queue entre les pattes, il s’en va cacher le nu.

 

                                                                (1984)

 



23/09/2017
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres