MotsDireSansHaine

MotsDireSansHaine

Des pas en hiver

Des pas en hiver

 

Dans l’humeur profonde de l’hiver,

Il se défait du long manteau d’amour. 
Sur ses épaules il pesait trop lourd.

 

Il ira seul, composer quelques vers
Plus léger qu’un subtil papillon d’Éther
Butinant les suaves rêves de velours.

 

Au printemps, nul besoin de manteau. 
Il se vêt simplement de coton et de lin
Dans l’opalescence du jour nouveau.

 

Poésie diaphane, les mots s’ébattent en été.
Inexorablement les saisons filent, s’égrainent,
Et le temps, majestueux, dilue les peines.

 



08/01/2018
2 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres