MotsDireSansHaine

MotsDireSansHaine

ABIDAR Loubna : La dangereuse .

 

 

LA DANGEREUSE

Loubna,

 

De votre pays j'ai conservé mes jolis souvenirs d'enfance

« Much loved » m'avait ouvert les yeux sur ses souffrances

Vous vous définissez d'un sang ni arabe ni berbère

Issue de l'histoire douloureuse de vos père et mère

 

Hier, vous conversiez en secret avec la douce lune

Aujourd'hui vous scintillez, superbe étoile brune

Votre cri est celui de toutes vos soeurs d'infortune

Et votre exil le symbole d'une liberté inopportune.

 

Le chemin est difficile pour les porte-paroles

De toutes ces femmes bafouées, qu'on viole

Quand la prostitution est une institution,

Une option devenue… la seule solution.

 

César de la meilleure actrice

Votre prix n'est pas factice.

 



04/12/2017
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres