MotsDireSansHaine

MotsDireSansHaine

Voldemort

VOLDEMORT

 

 Par le passé il avait entrevu la mort

En avait détesté la douleur qui mord.

Elle avait reparu d’étoiles revêtue

Pour lui ravir son amour absolu.

 

La cérémonie passée, le cœur en vrille,

Désireux d’évoluer avant qu’il ne vacille,  

Il quitta l’assurance dont il était pourvu

Pour un avenir qu’il avait entraperçu

 

Il souhaitait devenir un Ange de la mort

Il envisageait son avenir en croque-mort.

La dulcinée, que son cœur avait apaisé

L’éloignait chaque jour plus du passé.

 

Ils croisaient les mots chaque soir

Comme on tisse le merveilleux espoir

D’une vie sublimée. Amour retrouvé.

L’écran avait réuni deux êtres éloignés.

 

Les plaies pouvaient enfin cicatriser

L’infirmière de loin avait bien observé.

L’amour toujours répare les morts vivants.

Oxymore. Occire la mort, aller de l’avant.

                                                                         

 



13/09/2017
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres